Union Sportive La Charité Basket

Retour à l'accueil
Vous êtes ici › accueil › actualités

Actualités

Même blessée, la bête charitoise ne se rend pas !

Publié le 22/03/2016

Pour cette 20e journée de championnat de France de Nationale 2, La Charité Basket accueillait à Georges Picq la meilleure défense de la poule D, les canonniers de Metz. Après leur déconvenue la semaine passée à Besançon, où les Charitois avaient laissé filer le match en s’inclinant 70-68 et par la même occasion la 2e place du classement provisoire. Les ligériens avaient à cœur de continuer à croire aux play-offs, alors que Miguel Montañana toujours blessé au genou était encore indisponible pour cette rencontre, l’infirmerie charitoise avait continué de se remplir pendant la semaine. En effet, Guillaume Lambert, ayant contracté une grosse entorse à une cheville, le mettant hors jeu pour quelques semaines, Brice Pierard fut également touché par un problème d’adducteur qui le rendait très incertain, à quelques minutes du coup d’envoi de ce match, mais avec son mental de compétiteur, il tiendra quand même sa place dans l’effectif de Nicolas Faure face aux messins. Autant dire qu’avec toutes ces incertitudes sur l’équipe, le coach ligériens n’entrevoyait pas forcement une issue positive à cette rencontre en début de match.

Cependant, les Charitois piquaient au vif par leur désillusion bisontine, prennent de suite les devants, Randy George et Moussa Camara dans le secteur intérieur, surclassent de suite leurs adversaires d’un soir, et seul le messin Dragan Stipanovic surnage pour maintenir les canonniers à flots. Randy George donne le ton dans la raquette avec des dunks, et Moussa Camara cible juste à 6m75. Le meneur Damien Belabre impose un jeu rapide, mettant à la faute les lorrains et les mettant rapidement dans la pénalité. Les ligériens finissent le premier quart temps avec 9 longueurs d’avance 28 à 19.

Dans le début du deuxième quart temps, les messins se reprennent bien, grâce à M’Bianda et Bebing, ils reviennent à 2 points des locaux ; mais les charitois resserrent la défense, et Camara enquille aussi bien à l’intérieur qu’au-delà des 6m75, Randy George n’est pas en reste non plus dans la raquette, et permet aux ligériens de rentrer aux vestiaires avec 8 points d’avance, 41 à 33.

Au retour de la pause, les charitois appliquent la même consigne de jeu, et maintiennent l’étreinte sur les mosellans, les extérieurs ligériens s’en donnent à cœur joie ; Camara, Pierard, Boyer et Borgia M’Bala artillent à tout va et scorent, en même temps qu’ils ménagent leur seul intérieur d’un soir, Randy George. Seul Diawara et M’Bianda essayent de combler les éclats. 64 à 51 pour les charitois à l’entrée du dernier acte.

Le quatrième quart temps, sera du même tenant que précédemment, les charitois ne ménagent pas la dépense d’énergie, et gèrent la fin de match, tout en assurant le spectacle, à l’image de Moussa Camara qui pose un dunk en contre attaque en fin de rencontre. Compte tenu des données et contraintes ligériennes de début de match, les Charitois et le public de Georges Picq peuvent savourer une victoire inespérée, 76 à 66.

Un succès qui les maintient dans la course aux play-offs, mais qui ne change rien au classement général provisoire puisque leurs adversaires directs (Pont de Chéruy et Kaysersberg), ont également remporté leurs rencontres. La Charité Basket pourra panser ses plaies le week-end prochain, tout en regardant d’un œil, ce que Pont de Chéruy et Kaysersberg feront en Trophée Coupe de France, une étape qui pourrait bouleverser la course aux play-offs.

Prochain rendez-vous, ce sera le 2 avril, pour les charitois qui se déplaceront, lors de la 21e journée, chez un adversaire en position de relégable, les nordistes de Saint Michel Tourcoing, avant une rencontre choc à ne pas manquer, au centre sportif Georges Picq, face au leader Gries, le 9 avril à 20h00.
Retour a la liste


© Union Sportive La Charité Basket 2018 | Crédits | Mentions légales | Contact
Plus Groupe Simonneau Saur Ville de La Charité sur Loire Conseil Général de la Nièvre