Union Sportive La Charité Basket

Retour à l'accueil
Vous êtes ici › accueil › actualités

Actualités

Monstrueux Charitois
Geoffrey, décisif en fin de rencontre

Monstrueux Charitois

Publié le 20/10/2013

invaincus depuis le mois de février, les Mulhousiens chutent au Georges Picq 65 à 62 face à une vaillante équipe charitoise qui devant sont public signe un authentique exploit. Une belle performance qui permet aux hommes du président Valès de faire partie du quatuor de tête après cinq journées de championnat.

Le début de la rencontre est équilibré et déjà les défenses sont en place et posent des problèmes aux actions offensives. Cependant, Miroslav Palenik parvient à se faire une place dans la peinture pour attaquer le cercle et ainsi donner l'avantage aux siens (8-4 3'). Malheureusement les Ligériens ne trouvent pas la mire à longue distance et il leur faut continuer de pénétrer à l'image d'un Zaka Alao insaisissable pour faire la course en tête (14-13 7'). Du côté des Mulhousiens, Porter fait le travail tant sur le plan offensif que défensif. Sans s'affoler, les Alsaciens répondent et à la fin du premier quart les deux formations sont dos à dos (18-18).

A l'entame du deuxième quart, Mulhouse profite des approximations charitoises pour créer un premier écart en infligeant un cinglant 9-0 à des Charitois qui balbutient leur basket et perdent leur collectif obligeant Nicolas Faure à prendre un temps mort pour recadrer son groupe. Point positif, les locaux continuent de provoquer des fautes notamment en pénétration puisque l'adresse fait toujours faux bond. La défense se resserre, ce qui a pour cause de voir des Mulhousiens à leur tour maladroits. Doucement mais surement, les Nivernais reviennent (24-29 15'). Malheureusement, malgré un contre de Cheick Soumaoro, le ballon revient dans les mains de Godin qui fait mouche à trois points et repousse ainsi les locaux à huit longueurs. Malgré cela, les blancs ne lâchent rien, chipent quelques ballons et les rebonds offensifs permettent de faire oublier une non réussite maladive à trois points. A la mi-temps les Charitois ne sont pas morts et le public commence à y croire (31-34).

Au retour des vestiaires, les Ligériens restent maladroits, ce qui permet aux Alsaciens de continuer à faire la course e en tête. Pire, alors qu'on croit les locaux capables d'accrocher des Mulhousiens, ces derniers profitent des ratés blancs pour faire à nouveau un écart (36-45 25'30). Oui mais voilà, dans leur fief, les hommes de Nicolas Faure ne baissent pas le pavillon à l'image d'un Cédrick Sérèmes qui éteint totalement Porter dans la peinture. Des rebonds offensifs permettent aux Charitois de revenir dans la course en fin de troisième quart (45-49).

Les Charitiois sont toujours là à l'entame du dernier quart et on sent un public en ébullition prêt à pousser les siens vers la victoire. Les pénétrations continuent de gêner les Mulhousiens contraints de faire faute. On parvient enfin à faire quelques stop ce qui permets aux Bourguignons de revenir à 2 petits points des Alsaciens (49-51 7'). Malheureusement, les blancs pêchent dans la finition et Porter permet aux visiteurs de rester en tête. Le Georges Picq est en feu à l'entame du money time moment que choisissent les Charitois pour prendre les commandes de la rencontre. Mulhouse doute et se montre maladroit on vit alors une fin de match hitchcockienne. Les deux équipes se battent comme des chiffonniers et le score évolue peu tant les défenses sont en action. A 2'25 du terme, les locaux sont toujours devant (58-57) mais l'air est irrespirable. A deux minutes du terme, Geoffrey Diancourt trouve enfin l'ouverture à 6m75 pour donner un petit bol d'air aux siens (61-57). A une minute du terme, Mulhouse est toujours là (61-60). PIre, les Alsaciens égalisent à une poignée de secondes du terme. C'est le moment que choisit killer Diancourt pour à nouveau trouver la mire à 3pts. La fin de match est haletante, tout le monde retient son souffle quand à cinq secondes du terme les joueurs se jettent comme des morts de faim sur un ballon mal maîtrisé. Coup de sifflet final, le Georges Picq est en feu, ils l'ont fait, les Charitois remportent une rencontre qui restera dans les annales du club.

Rendez-vous maintenant dès mardi pour la coupe de France où la Charité a le privilège de recevoir un club professionnel à savoir Denain qui évolue en PROB.

La Charité : 21 paniers à 2 points, 2/27 à trois points, 17/23 aux lancers francs. 14 fautes. Hanck 4, Soumaoro 8, Alao 15, Weber 7, Palenik 10, puis Guerrier 4, Séremes 4, Diancourt 11 (2 à 3 pts), Nicollin 2, Salaneuve.

Mulhouse : 19 paniers à 2 points, 5/21 à trois points, 9/13 aux lancers francs. 25 fautes. Gitta sorti (40e’). Bichard 9 (1 à 3 pts), Godin 15 (3 à 3 pts), Blanqué 2, Szkucz 2, Porter 20, puis George 5, Walter 7 (1 à 3pts), Montabord, Gitta 2.
Retour a la liste


© Union Sportive La Charité Basket 2018 | Crédits | Mentions légales | Contact
Plus Groupe Simonneau Saur Ville de La Charité sur Loire Conseil Général de la Nièvre