Union Sportive La Charité Basket

Retour à l'accueil
Vous êtes ici › accueil › actualités

Actualités

Le maintien à portée de main
Geoffrey, une des "pattes" de l'équipe

Le maintien à portée de main

Publié le 07/04/2013

Dans un Georges Picq bien garni, les Charitois n'ont pas fait dans la dentelle en s'offrant un large succès 106 à 66 face à Pfastatt et en offrant aux partenaires présents pour la soirée de gala un véritable show. Le maintien n'est pas assuré mathématiquement mais sauf cataclysme, les bleus évolueront en Nationale 2 la saison prochaine.

Un début de rencontre tonitruant des Charitois qui infligent d'entrée un 7-0 à leurs homologues Alsaciens obligeant le coach adverse à prendre un temps mort dès la deuxième minute suite à un panier primé de David Weber. Malgré cela, les bleus en blanc pour l'occasion continuent de creuser l'écart en trouvant la cible relativement facilement (18-4 6'). Pfastatt est pris dans l'étau ligérien et ne doit son salut qu'à une baisse de réussite des Charitois (22-9 8'). Les hommes de Nicolas Faure baissent en intensité, le repli défensif est moins efficace mais surtout le collectif n'est plus en place. Il faut un tir primé de Max Bégards et un rebond offensif aérien de Cédrick Séresmes pour remettre les locaux dans le bon sens (27-14).

Un deuxième quart qui démarre fort avec un alley oop d'Oneal Mims qui enflamme la salle (32-17 11'). Pfastatt n'abdique pas et trouve la mire au delà de la ligne des trois points. Heureusement Zaka Alao en pénétration puis Geoffrey Diancourt au 6m25 permettent aux Charitois de reprendre un matelas d'avance (41-25 15'). Les blancs sont euphoriques et dans le même temps les alsaciens boivent la tasse en encaissant un 11-0 (52-25). La fin de quart-temps est équilibré mais l'écart est fait (57-34).

Au retour des vestiaires, on sent une baisse de régime du côté charitois mais heureusement Pfastatt commet des erreurs et l'écart entre les deux formations reste constant (60-40 25'). Les Charitois trouvent des solutions à l'intérieur via Miroslav Palenik ou encore Kévin Kunata mais le score reste relativement figé (65-45 28'). Il faut attendre la fin du quart pour voir à nouveau les Nivernais à leur avantage avec un shoot comme il en a l'habitude au buzzer de Loïc Salaneuve.

Le dernier quart n'est qu'une formalité avec des joueurs qui se libèrent totalement et passent la surmultipliée pour tenir à trente unités des Alsaciens dépassés par les évènements. A 2' du coup de sifflet final, les Charitois mettent un dernier coup de collier pour offrir un véritable feu d'artifce avec des tirs primés de Geoffrey et O'NEal puis un alley oop dantesque d'O'Neal pour franchir la barre des 100 points (101-63). Comme si cela ne suffisait pas, Zaka Alao remet un dunk devant une salle déjà debout avant le dernier missile longue portée 2m avant la ligne médiane de David Weber qui vient s'écraser dans le cercle au moment ou le buzzer retentit.

Une belle et brillante victoire qui ouvre les portes du maintien puisque dans le même temps Saint Dizier perd du côté de Poligny. Reste maintenant à gagner à Saint Dizier le 20 avril ou perdre de moins de 24 points pour rester à ce niveau la saison prochaine.

Rendez-vous cependant dès la semaine prochaine à Gries où les bleus affrontent un adversaire coriace à savoir Berck dans le cadre du quart de finale du trophée coupe de France. En cas de victoire, la demi finale se jouera le dimanche 14 avril toujours à Gries avant une hypothétique finale du côté du POPb de Paris Bercy.
Retour a la liste


© Union Sportive La Charité Basket 2018 | Crédits | Mentions légales | Contact
Plus Groupe Simonneau Saur Ville de La Charité sur Loire Conseil Général de la Nièvre