Union Sportive La Charité Basket

Retour à l'accueil
Vous êtes ici › accueil › actualités

Actualités

Les bleus échouent d'un rien chez le leader
Les charitois ont fait trembler le leader alsacien samedi soir.

Les bleus échouent d'un rien chez le leader

Publié le 12/11/2012

Source lejdc.fr

La Charité a mené pendant 33 minutes chez le leader, Kaysersberg, mais s’est finalement inclinée (80-75), usée physiquement par le manque de rotations.

La Charité est passée tout près d'un exploit majuscule hier soir. Battue 80-75 à Kaysersberg, le leader de la poule D, l'équipe nivernaise a mené pendant 33 minutes avant de mener sous le poids de la réussite de Yanders et de sa propre fatigue.

Handicapée avant de venir en Alsace par l'absence longue durée de Palenik et celle plus temporaire d'Alao, l'équipe entraînée par Nicolas Faure ne s'était présenté qu'avec huit éléments sur le parquet. Pour compliquer encore plus la situation, Weber se donnait une petite entorse dès la deuxième minute et laissait ces partenaires à sept, ce qui compliquait encore plus les rotations.

Pourtant, les Charitois démarraient admirablement la rencontre, appliquant à la lettre les consignes défensives travaillées dans la semaine et creusant l'écart grâce à une belle adresse qui leur permettait d'atteindre la fin du premier quart-temps avec un joli capital de 12 points d'avance (12-24, 10 e'). Même si Kaysersberg tentait de recoller (24-33, 18 e'), La Charité restait appliquée et rejoignait son vestiaire, à la mi-temps, avec un matelas de 13 points (29-42, 20 e'). Un écart surprenant au vu du début de saison tonitruant de "KB", qui avait remporté ses sept premières rencontres par 16 points d'avance en moyenne. Bégards et Diancourt à l'extérieur et surtout Mims et Kunata dans la raquette, se démenaient comme des diables.

Et les Charitois allaient continuer d'évoluer sur leur petit nuage, avec la réussite de celui qui n'a pas de pression, avec l'énergie de l'équipe que tout le monde avait donnée perdante avant le début. L'écart grimpait jusqu'à 18 points en faveur des Charitois avant de se réduire ensuite inexorablement (46-60, 27 e', puis 50-61, 30 e').

Dès le début du dernier quart-temps, les coups de boutoir de Kaysersberg faisaient plier la défense charitoise, jusque-là admirable mais usée physiquement par la quasi-absence de rotation et la sortie de Guerrier pour cinq fautes à 4 minutes de la fin. Les Alsaciens passaient devant à la 33 e', portés par leur meneur anglais. Yanders avait été juste-là assez discret et maladroit. Mais il choisissait la fin de la rencontre pour se réveiller, pour prendre le match à son compte, réclamer tous les ballons chauds, marquer deux paniers primés et offrir une huitième victoire à "KB" en autant de journées.


Le compteur de La Charité reste bloqué à deux succès, mais cette défaite a des allures de match référence.

LA FICHE

KAYSERSBERG (Salle Théo-Faller). Kaysersberg-AmmerschwirLa Charité, 80-75 (12-24, 17-18, 21-19, 30-14). Arbitres : Aurélie Vidot et Daniel Levasseur.

Kaysersberg : Godin (18 pts), T. Poisson, Cransac (7), E. Freyburger (14), Koenig (7), Yanders (19), Delattre, Benjamin (13), N'Diaye (2), J. Freyburger.

La Charité : Kunata (16 pts), Mims (18), Guerrier (12), Seresmes (9), Bégards (8), Diancourt (3), Weber, Salaneuve (6).
Retour a la liste


© Union Sportive La Charité Basket 2018 | Crédits | Mentions légales | Contact
Plus Groupe Simonneau Saur Ville de La Charité sur Loire Conseil Général de la Nièvre