Union Sportive La Charité Basket

Retour à l'accueil
Vous êtes ici › accueil › actualités

Actualités

Défaite en Alsace
photo d'archives

Défaite en Alsace

Publié le 05/03/2012

De leur plus long déplacement de l'année, à Otterswiller, les charitois n'ont pas su ramener la victoire. Il s'inclinent par un écart raisonnable (74-63), mais la course au maintien sera disputée jusqu'au bout.

Pour leurs retrouvailles avec le WOSB, que les charitois avaient battu à l'aller à Georges Picq, les quelques supporters nivernais à avoir fait le déplacement s'attendaient à une partie compliquée. Ils avaient raison. Sur une série de 6 succès consécutifs en championnat, les alsaciens sont d'entrée très efficaces. Ils repoussent les ligériens à dix longueurs dès le premier quart temps, même si celui-ci se solde par un score plus resserré (24-19, 10e). L'opposition de style est évidente, face aux grands gabarits charitois, l'équipe du WOSB, actuel leader, joue vite, tire beaucoup à longue distance et provoque des fautes. Les bleus s'accrochent mais sont en manque de réussite de loin, les intérieurs font le boulot mais à la mi-temps, l'écart est déjà significatif (41-32, 20e).

On attend une réaction des charitois au retour des vestiaires mais il n'en est rien. La maladresse chronique à l'extérieur, oblige les bleus à insister quasi-obstinément à l'intérieur où les espaces sont réduits. Les mauvais choix s’enchaînent et au cours de cette troisième période, le match va basculer en faveur des alsaciens (59-39, 30e). Mais au dernier quart, les charitois vont se révolter. Plus en rythme, plus efficaces, les bleus vont revenir, jusqu'à avoir une possession pour revenir à -5 à quatre minutes de la fin : "c'est là que j'ai quelques regrets" note le coach Joël Delaby. Car ce retour ne sera pas suffisant, le WOSB, en confiance, gère la fin de match pour s'imposer au final (74-63, 40e).

"Nous n'avons pas été en mesure d'inquiéter ce WOSB, ajoute le coach, même si on est resté longtemps en dessous des dix points d'écart, mais on n'arrive toujours pas à reproduire des prestations comme celle que nous réalisons à domicile, lorsque l'on se déplace". Déçu mais pas abbatu, le coach pointe "un manque de leadership à l'extérieur", lui qui a vu des charitois se réveiller trop tard ajoute "on est toujours dans la réaction, pas dans l'action". Mais il tient à tempérer ses réactions : "on perd chez le deuxième, qui est sur une belle dynamique..." avant de rappeler à ses troupes les prochaines échéances : "l'important c'est le match contre le GET (samedi à Georges Picq) qui est un concurrent direct, on sait ce qu'il nous reste à faire."

Le programme du mois de mars pour les charitois c'est tout d'abord la réception du GET Vosges, qui ambitionnait la montée mais se retrouve à lutter pour sauver sa peau en N2, un match capital pour les charitois dans la lutte pour le maintien. Suivront un déplacement à Alfortville, où personne n'a perdu cette année, et la réception de Tremblay, équipe également en perte de vitesse, le 31 mars pour le second "match de gala" de la saison. Un calendrier à priori favorable pour des charitois qui n'auront cependant pas de droit à l'erreur.

WOSB - La Charité : 74 - 63
(24-19, 17-13, 18-7, 15-24)

Marqueurs : Bégards (12), Palenik (12), Konaté (10), Soufou (8), Lemoine (6), Kunata (4), Picardo (3), Sérèmes (3), Salaneuve (3), Nélaton (2).


Bande-annonce du prochain match :
Retour a la liste


© Union Sportive La Charité Basket 2018 | Crédits | Mentions légales | Contact
Plus Groupe Simonneau Saur Ville de La Charité sur Loire Conseil Général de la Nièvre